Le Saint Synode appelle à prier fort pour que cesse la pandémie propagée par le coronavirus
Le 11 mars 2020 une réunion du Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe a adopté la décision qui suit : 

« Le Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe se montre inquiet de la propagation du coronavirus dans le monde; des millions d’hommes dans tous les continents en ont déjà éprouvé les conséquences - risque d’infection, séquelles sociales et économiques.

Les membres du Saint Synode expriment leurs profondes condoléances aux parents et aux proches des victimes de la maladie en Chine, en Corée du Sud, en Iran, en Italie, en France, en Allemagne, en Espagne ainsi que dans d’autres pays. 

Les efforts des médecins et des bénévoles sont bénis par le Seigneur. Ils font de leur mieux pour venir en aide aux malades et freiner la propagation de ce mal.

Lors des épidémies l’Église orthodoxe russe a toujours été à la hauteur de sa mission, jamais elle n’a refusé aux fidèles son soutien spirituel, la participation aux Sacrements. Nous appelons à la retenue, à une approche lucide de la situation, à la sérénité qu’apporte la prière. Le croyant n’a pas à se laisser aller à la panique et à la peur provoquées par des informations non fiables sur le coronavirus.

Il est en même temps inadmissible de faire preuve de légèreté face à l’épidémie, d’ignorer les prescriptions des médecins, de ne pas appliquer les mesures de prévention existantes. Cela présenterait un risque d’infection pour nous-mêmes comme pour notre environnement.

Le Saint Synode estime très important un respect systématique des mesures sanitaires d’ordre préventif. Il est indispensable de respecter ces mesures au sein des paroisses, des monastères, cela surtout dans les régions où l’épidémie est officiellement reconnue comme étant grave. Il convient d’avoir largement recours aux solutions désinfectantes pour nettoyer les châsses (oklads) des icônes qu’embrassent les fidèles. Il faut avoir recours à des gobelets à usage unique pour rincer la bouche après la communion.

Des mesures de prévention spéciales peuvent être mises en œuvre avec l’approbation de la hiérarchie dans les régions touchées par ce virus.

Le Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe appelle le clergé, les moines et les laïcs à prier de tout cœur pour que la maladie soit vaincue et que des forces soient données au corps médical.